Logo Thaïlande Autrement

La condition des éléphants en Thaïlande

La condition des éléphants en Thaïlande

De tout temps, les éléphants ont joué un rôle important dans la culture thaïlandaise, que ce soit par leur association à la royauté, à la religion, ou par leur utilisation pour les travaux forestiers ou militaires. Lorsqu’en 1989, le gouvernement interdit l’exploitation des forêts naturelles, des milliers de mahouts et éléphants se tournent, faute d’alternatives, vers le tourisme pour subvenir à leurs besoins.

 

Dès lors, les pachydermes sont quasi-exclusivement utilisés à des fins touristiques. Avec près de 4'000 éléphants captifs en Thaïlande, le tourisme constitue l’un des seuls moyens pour les entretenir sachant qu’il n’y a de loin pas suffisamment d’habitat naturel disponible pour en réintroduire ne serait-ce qu’une partie. De plus, cela permet aux ethnies spécialisées dans le dressage d’éléphants, traditionnellement marginalisées, de subvenir à leurs besoins.

Les éléphants et le tourisme en Thaïlande
Les éléphants et le tourisme en Thaïlande

Pour beaucoup de voyageurs, il est inconcevable de quitter la Thaïlande sans avoir pu admirer de près des pachydermes. Il est vrai que la taille et la force des éléphants ainsi que leur habileté à réaliser des acrobaties ou des dessins lors des spectacles ont de quoi surprendre et enthousiasmer petits et grands. Néanmoins, les conditions de dressage et de traitement sont souvent déplorables dans la plupart des parcs thaïlandais.

 

Heureusement, depuis la fin des années 1990, de plus en plus de camps ayant une approche responsable et respectueuse des animaux sont apparus dans l’ensemble du pays. Par conséquent, nous encourageons à privilégier la visite de l’un de ces sanctuaires. Contrairement aux « parcs à spectacles » qui se visitent en deux heures et où les bêtes effectuent toutes sortes de numéros de cirque sous la menace d’un coup de crochet, les parcs que nous vous proposons ci-dessous vous permettront de vivre une expérience unique au cours d’une journée passée en compagnie des pachydermes. Ici, pas de spectacles ni de balades en nacelle sur le dos des bêtes, mais plutôt une expérience plus intimiste avec cet animal emblématique.

La condition des éléphants en Thaïlande

Elephant Nature Park

Fondé en 1996 par Lek Chailert, l’Elephant Nature Park fait figure de pionnier en matière de lutte contre le mauvais traitement des éléphants. Grâce à elle et au succès du parc, son approche respectueuse des animaux a inspiré de nombreux autres centres qui s’en sont inspirés comme modèle.

 

Elephant nature park - Thaïlande

L’ENP est depuis venu en aide à presque 40 éléphants blessés ou abandonnés après de longues années de surexploitation dans l’industrie touristique ou forestière. Dès lors, les bêtes vaquent en semi-liberté à leurs occupations et sont nourries et soignées par les touristes et les volontaires. Plus que de garantir le bien être de ses pensionnaires, l’ENP agit aussi activement contre la déforestation et éduque activement les visiteurs qui en apprennent beaucoup sur les pachydermes ainsi que les différents enjeux de leur conservation.

 

En passant une journée à l’Elephant Nature Park, vous pourrez nourrir les éléphants et les voir se baigner. Contrairement aux nombreux autres camps d’éléphants, il n’est pas possible de faire des balades à dos d’éléphants, maisil estplutôt questiond’observer les pachydermes dans leur milieu naturel.

 

Visitez le site

Patara Elephant Farm

Patara elephant farm - Thaïlande

Ce petit parc vous permet de vous mettre dans la peau d’un mahout pendant une journée. En une journée, vous apprendrez à prendre soin de votre animal, à le monter et à le diriger. Ici, vous pourrez monter sur votre éléphant sur sa partie la plus forte à savoir sa nuque, et non pas sur de lourdes nacelles situées sur son dos, plus fragile, comme c’est d’usage dans de nombreux parcs. La ferme Patara est bel est bien la meilleure option pour partager un moment très privilégié avec un éléphant et est particulièrement adapté aux familles et aux personnes en situation de handicap.

 

Visitez le site

Baan Chang Elephant Day Care

Baan Chang Elephant Day Care - Thaïlande

Mis sur pied par une ONG, une partie des bénéfices sont réinvestis dans le bien-être des animaux ; par exemple, ici, les bébés ne sont pas séparés de leurs mamans. A l’instar des autres parcs de notre sélection, Baan Chang récupère des éléphants surexploités dans l’industrie forestière illégale. Durant le programme d’une journée, vous nourrirez les éléphants, vous baignerez avec eux et apprendrez à monter et tenir en équilibre sans nacelle sur leur dos et leur nuque avant de les chevaucher le temps d’une balade autour du domainepour finir dans l’eau avec eux.

 

Visitez le site

Siam Elephants

Siam Elephant - Thaïlande

A une heure au nord de Chiang Mai, la vallée de la Mae Tang est célèbre pour les nombreux camps d’éléphants qui y ont élu domicile. On y trouve de tout, allant du grand parc où les éléphants enchainent les spectacles à l’Elephant Nature Park présenté plus haut.

 

Dernier arrivé au fin fond de cette vallée, Siam Elephants fait figure de petit poucet. Ici, seulement quatre éléphants (dont deux enfants) vivent en semi-liberté dans la jungle bordant la rivière. Durant une matinée, munis de bananes et de noix de coco, vous partirez à leur rencontre dans la forêt. Après les avoir nourris, vous pourrez vous baigner avec eux dans la rivière. Ce programme se déroule dans la matinée. Après un copieux repas, il vous sera possible de passer l’après-midi à nouveau avec les animaux, ou d’effectuer une descente en rafting sur la Mae Tang.

 

Visitez le site

Elephant World

Elephant World - Thaïlande

Ce sanctuaire s’occupe d’une vingtaine d’éléphants, souvent âgés ou blessés, qui ont passé leur vie à travailler au service de l’homme. Cette fois-ci, les rôles sont inversés et c’est vous qui allez vous occuper des pachydermes. Au programme, préparation de boulettes de riz gluant aux légumes pour les vieux éléphants qui n’ont plus de dents, distribution des paniers de légumes en fonction du régime de chaque éléphant et finalement distribution de la nourriture, parfois à même la bouche des éléphants. Après ces activités qui prennent une bonne partie de la matinée, vous pourrez rejoindre l’affluent de la rivière Kwai voisine pour vous baigner avec les pachydermes.

 

Visitez le site

Lamphang Elephant Hospital

Sur la route allant de Sukhothai à Chiang Mai se trouve l’hôpital pour éléphants de Lampang. Créé en 1994, cet hôpital soigne des pachydermes venus des quatre coins du pays avec des troubles en tout genre allant du diabète aux blessures par balles. Ici, pas de spectacles ni d’activités particulières, mais vous pouvez vous balader à votre guise dans l’ensemble du centre en restant à distance respectable des pensionnaires. Quelques vidéos et un personnel souriant répondront à vos questions. L’hôpital compte des pensionnaires célèbres tels que Mosha et Motala. Après avoir marché sur des mines anti-personnelles à la frontière birmano-thaïlandaise ces deux femelles ont été amputées et munies de prothèses qui sont régulièrement changées et adaptées au rythme de leur croissance. Vous pourrez admirer ces prothèses, véritable témoin des avancées en médecine vétérinaire que ce centre a permis d’accomplir.