bénéficiaires d'un projet de solidarité climatique étudiant les effets de l’utilisation du charbon de bois pour la cuisine. Partenaires du Geres.

Thailande Autrement et la solidarité climatique

Mobilisation générale contre une menace planétaire

inondations à Bangkok en novembre 2011

Le changement climatique est désormais incontesté à travers le monde et les premiers impacts sont déjà visibles sur tous les continents.

En Thailande, les experts estiment qu'il y aura de plus fortes sécheresses mais également des précipitations importantes durant la saison des pluies entraînant de graves inondations (ci-contre, Bangkok inondée plusieurs semaines en novembre 2011).

Au-delà des effets négatifs sur les écosystèmes, de nombreuses activités économiques essentielles seront pénalisées comme l'agriculture, la pêche, le tourisme…

A l'échelle mondiale, l'ONU estime que le changement climatique pourrait causer le déplacement forcé de 250 millions de personnes d'ici 2050 car leur milieu de vie sera devenu inhabitable.

Logo du Geres

Chacun de nous se doit donc d’agir pour lutter contre le changement climatique afin d’en atténuer les effets.

Thailande Autrement, soucieuse du respect de l’environnement et de la population locale, a décidé de soutenir, depuis 2009, la cause de la solidarité climatique, mouvement initié par l'association GERES.

Le principe de Solidarité climatique conjugue deux démarches indissociables :

  • AGIR à notre niveau dans la transition sociétale et écologique, en changeant nos comportements et en adoptant des pratiques plus respectueuses du climat.
  • SOUTENIR le développement propre et l'adaptation des populations les plus vulnérables aux changements climatiques, en favorisant l'innovation et la diffusion de solutions durables.
schéma de la Solidarité climatique
logo Solidarité climatique

En tant que Bienfaiteur de la Solidarité climatique, nous nous engageons dans la transition écologique par la réduction de notre empreinte carbone et nous soutenons les populations les plus vulnérables accompagnées par le GERES dans leur développement propre et leur adaptation aux changements climatiques. La Solidarité climatique est une cause universelle, portée par le GERES depuis de nombreuses années, qui invite à plus d’équité face aux changements climatiques et à leurs effets.

Thailande Autrement agit à son échelle

voyageurs en train en Thailande

Diminuer nos rejets de gaz à effet de serre est la première étape pour une plus grande Solidarité climatique. Cette démarche de réduction des émissions à la source passe par des actions concrètes dans les domaines suivants :

Transports
Pour les visites dans Bangkok, nous proposons à nos clients d'utiliser les transports en commun (bateaux-bus, métros...), de marcher. Sur certains trajets dans la capitale, nous faisons appel à des taxis mais nous ne mettons pas de van privé à disposition. 95% de nos clients qui se rendent dans le Nord utilisent le train (soit 70% de notre clientèle globale). En 2019, c'est un total de 53 000 km évités sur les routes (trains de jour) ou dans les airs (trains de nuit).

Hébergements
Pour les hébergements que nous réalisons nous-mêmes (partenariat avec trois villages karens, nous concevons et co-finançons leur maison d’hôtes de village), nous émettons peu de gaz à effet grâce aux actions suivantes : éclairage et frigos en basse consommation/LED, eau chaude pour les douches uniquement, installation d'un chauffe-eau solaire (2 maisons) et de panneaux photovoltaïques (1 maison), pas de climatisation, équipements de qualité apportant une garantie de durabilité (tuyauterie en acier inoxydable, literie…), utilisation de matériaux naturels locaux (bois et bambous sans traitements chimiques)...

actions de réduction des gaz à effet de serre par Thailande Autrement

Activités possibles
Nous proposons essentiellement des activités « nature » de type randonnée, VTT, rafting caoutchouc ou bambou, kayak, balades à dos d’éléphant, plongée avec masque et tuba ou bouteilles, plaisance…

Repas des clients
Nous les incitons à favoriser une alimentation majoritairement de provenance locale ou régionale à travers les repas sur les marchés locaux, dans les villages partenaires, etc.

Bureaux
L’utilisation minimum de la climatisation (les locaux que nous louons ne sont pas adaptés à une ventilation naturelle suffisante pour le personnel et le matériel informatique), l’éclairage basse consommation, l'absence d’eau chaude, des écrans plats et mis en veille… conduisent à une consommation électrique d'environ 95 kWh/m²/an. L'eau potable vient de bouteilles en verre consignés et dont nous collectons les capsules en aluminium pour aider une association à fabriquer des prothèses de jambes pour des personnes défavorisées. Ayant fait le choix de ne faire de la promotion que sur Internet, nous ne produisons pas de catalogues, dépliants et autres supports d’information énergivores. Il n’y a pas de locaux (ni en France ni en Thailande) qui soient destinés à l’accueil du public ou des clients. Les émissions de gaz à effet de serre liées à la promotion et à la relation clientèle sont donc très faibles et les déchets sont évités.

Formation du personnel de Thailande Autrement sur le changement climatique

Sensibilisation des clients
Depuis juillet 2009, des informations « Pour un tourisme responsable… » sont remises à nos clients dans leur dossier d’accueil. Il s’agit de la première fiche dans le dossier qu’ils découvrent à leur arrivée à Bangkok.

Formation du personnel
24 guides, chauffeurs, employés dans les villages partenaires et dans les bureaux de Thailande Autrement se sont réunis à l’« Environment and Energy Learning Center / YMCA » de Chiang Mai le vendredi 18 septembre 2009. Ce centre a une exposition permanente sur le changement climatique et les questions d'énergie. Il accueille beaucoup de classes ainsi que des groupes d'adultes. Thailande Autrement était le premier tour-operateur à organiser une formation dans ce centre.

Thailande Autrement soutient les projets solidaires et durables

projet de solidarité climatique en Mongolie. Partenaires du Geres.

Thailande Autrement privilégie le train de nuit, s'il existe, pour les grandes distances comme Bangkok-Chiang Mai (750 km). Mais, en Thailande, l'avion est bien souvent plus pertinent pour les longues distances (de 1000 à 1200 km) comme les trajets partant de Chiang Mai vers Phuket, Krabi ou Samui, des destinations balnéaires ne disposant pas de gare à proximité.

En 2009, face à l'urgence climatique, nous avons donc décidé de neutraliser l'impact des vols domestiques sur le changement climatique.

Thailande Autrement était la première agence de voyages partenaire du Geres (programme CO2 Solidaire) à compenser systématiquement toutes les émissions de CO2 des vols domestiques de ses clients.

Comment calcule-t-on l’impact en CO2 des vols domestiques lors de votre circuit ?

Par exemple, selon les calculs réalisés par le Geres, un vol Chiang Mai-Krabi de 1150 km produit 0.34 tonnes eq.CO2.

Les actions de Solidarité climatique du Geres nécessitent 24 euros pour réduire 1 tonne eq.CO2. Ce coût est donc intégré dans le prix de chaque circuit en fonction du nombre de vols domestiques.

Pour chaque vol Chiang Mai-Krabi, nous versons donc 8.3 € au Geres.

Pour retourner à Bangkok, un vol Krabi-Bangkok (675 km) nécessite 4.8 € pour neutraliser les gaz à effet de serre (GES) produits (0.20 tonnes eq.CO2 X 24 € la tonne).

Thailande Autrement verse donc en moyenne 13 € par personne à l'association Geres pour les circuits comprenant des vols domestiques (soit près de 0.60 tonnes eq.CO2 qui seront économisées ailleurs dans le monde).

La compensation et les projets de ces dernières années...

Toutes les sommes intégrées dans nos circuits pour compenser les émissions des vols domestiques financent des actions de Solidarité climatique. Depuis janvier 2009, Thailande Autrement compense également tous les déplacements professionnels en avion de son équipe.

  • De 2009 à 2017, les compensations des vols de nos clients et de nos déplacements professionnels ont représenté un montant total de 46 205 € (et 1 925 tonnes eq. CO2 compensées). Cette somme a été versée au programme de compensation CO2 Solidaire mis en place par le Geres et qui a pris fin courant 2018.
  • Pour les vols de l'année 2018, nous avons reversé 3 892 € aux actions de terrain du GERES sous forme de don indexé sur les estimations de CO2 de 690 vols intérieurs de nos clients ainsi qu'une dizaine de vols de notre équipe.
projet de solidarité climatique au Tajikistan.Partenaires du Geres.
projet de solidarité climatique au Mali.Partenaires du Geres.
projet de solidarité climatique en Birmanie.Partenaires du Geres.
projet de solidarité climatique au Myanmar.Partenaires du Geres.

Si vous souhaitez agir...

Compenser directement les émissions de votre vol international

Nous vous invitons à compenser vos émissions de CO2 engendrées par votre vol international. Pour calculer et compenser, ceci est très simple, voici un exemple pour un déplacement de France en Thailande. Selon la fondation Good Planet, un aller-retour Paris-Bangkok représente une compensation d'environ 92 euros (4.15 tonnes eq. CO2).

Attention : la compensation carbone ne donne pas droit à un reçu fiscal. Si vous êtes imposable, mieux vaut verser un don souvent déductible des impôts (en France, nous recommandons un don au Geres, déductible à 66%).

Si vous souhaitez calculer vos émissions et les compenser, rendez-vous :

Agir et soutenir la Solidarité climatique

Ce sont de petites habitudes à changer et des nouveaux comportements simples à adopter pour prendre soin de notre si fragile planète et de tous ses habitants.

Le mouvement Solidarité climatique initié par le GERES

Depuis 2008, l'ONG GERES porte la cause de la Solidarité climatique au travers de ses actions. Une cause universelle qu'elle souhaite partager avec le plus grand nombre pour que collectivement nous nous engagions dans une transition sociétale indispensable face aux défis climatiques. La Solidarité climatique est un enjeu important, ce mouvement se doit donc d'être ambitieux. Le mouvement a lancé une grande campagne de mobilisation pour atteindre dès 2020 : 1 million d'actions pour le climat et 1 million de femmes et d'hommes accompagnés dans la mise en œuvre de solutions innovantes pour s'adapter et lutter contre les changements climatiques.

En savoir plus sur cette mobilisation...

NB : les cinq dernières photos, celle de l'entête et celle sur la Solidarité Climatique de cette page nous ont aimablement été fournies par le Geres.