Situation concernant le coronavirus COVID-19 pour la Thaïlande

A la date du 3 avril 2020, il y a 1378 cas actifs en Thaïlande.
 
19 personnes sont décédées et 581 personnes infectées sont désormais guéries et sorties de l'hôpital.

Fermeture des frontières en Europe

Nos clients prévus pour les prochaines semaines arrivant tous de France, Belgique et Suisse, ils ne sont plus en mesure de rejoindre la Thaïlande du fait de la fermeture de l'espace Shenghen depuis le mardi 17 mars midi pour 30 jours. Nous échangeons avec eux sur le report de leur séjour.

De même, nous assurons évidemment un suivi personnalisé de tous nos clients déjà sur place afin de les accompagner dans la réorganisation éventuelle de leur retour en Europe. ces derniers jours, nos différents clients ont pris 4 vols retours tels qu'ils étaient prévus dans leur voyage, il n'y a pas de soucis particuliers à ce stade. D'autres clients ont pu prendre, dimanche 22 mars, leur vol Air France réservé de longue date car il était maintenu (mais jusqu'à Paris seulement, la correspondance suivante a été supprimée).

Nous avons actuellement les derniers cas concernés par des annulations de vols. Bien que n'étant pas responsable de la réservation des vols internationaux (nous nous chargeons uniquement de l'organisation des séjours sur place), fidèle à notre tradition d'assistance à nos clients dans toutes les situations, nous mettons tout en oeuvre pour les aider à contacter les compagnies aériennes et nous adaptons nos prestations en temps réel. Par exemple, ce dimanche 22 mars au matin, nous avons été 4 personnes du bureau, et notre partenaire locale spécialiste de réservations aériennes, à nous mobiliser, avec succès, pour trouver une alternative à l'annulation soudaine d'un vol prévu mardi prochain. Ces deux clientes ont pu repartir, le 26 mars, sur le vol que nous avions réservé comme alternative. Nos derniers clients sur place ont pris le vol Thai Airways hier samedi soir suite à nos démarches auprès de Lufthansa qui avait annulé leur vol.


Les mesures prises par les autorités thaïlandaises pour lutter contre l'épidémie

Selon un rapport paru en 2019, la Thaïlande est considérée comme le 6e pays au monde le mieux préparé pour faire face à des catastrophes sanitaires majeures telles que les épidémies. Elle devance même la France qui est classée 11e. Voir l'article avec le lien vers ce rapport.

Le premier cas de coronavirus en Thaïlande a été identifié le 13 janvier 2020 sur un touriste chinois. Les autorités thaïlandaises ont rapidement réagi en analysant toutes les personnes arrivant en provenance de la Chine dans les différents aéroports thaïlandais. Par la suite, elles ont exigé que tout touriste chinois présente un certificat médical attestant qu'il ne présente aucun symptôme lié au coronavirus. De son côté, le gouvernement chinois a interdit aux agences locales d’organiser des séjours à l'étranger pour les groupes de touristes chinois.

Toutes ces mesures ont fait chuter le nombre de visiteurs chinois dans le Royaume (cette moindre affluence rend d'ailleurs plus agréable la visite de sites incontournables comme le Palais royal, le Wat Pho, etc...).

Ces contrôles aux arrivées dans le Royaume ont été élargis aux autres pays où des foyers d’épidémie se déclaraient (Japon, Hong-Kong, Singapour, Corée du Sud, etc). Les quelques Thaïlandais infectés se sont présentés d’eux-mêmes dans les hôpitaux et certains hôtels ont signalé des clients présentant les symptômes.

Cette réaction rapide de la part des autorités et de la population thaïlandaises a permis d’identifier les personnes malades et de les isoler. Leurs proches, collègues, etc. ont été recherchés et analysés.

Pour tenter de comprendre pourquoi le virus semble se propager plus vite en Europe qu’en Thaïlande, nous vous invitons à lire cet article du magazine francophone Lepetitjournal.com qui a interrogé le Dr Gérard Lalande, médecin français basé à Bangkok.


Plus aucun touriste ne peut rentrer sur le territoire depuis le 26 mars


Un décret d'urgence est entré en application jusqu'au 30 avril 2020. Il comprend l'interdiction d'entrée dans le Royaume des étrangers (sauf cas particuliers : diplomates, pilotes, personnes avec permis de travail, etc).

De nombreux lieux de détente et de loisirs (bars, salons de massages, stade de boxe, piscines publiques, etc) sont désormais fermés ainsi que les universités et écoles internationales (les écoles thaïes sont en vacances déjà comme chaque année). Les grands centres commerciaux et les marchés de Bangkok et de Chiang Mai sont fermés jusqu'au 12 avril. Certaines provinces, Phuket notamment, sont en confinement à leurs "frontières" (les gens peuvent continuer à se déplacer à l'intérieur même si il est évidemment recommandé de limiter les déplacements).

Pour en savoir plus sur la situation dans le Royaume du point de vue de la vie sociale, vous pouvez consulter cette article paru dans Lepetitjournal.com.

Voir les informations diffusées par France Diplomatie pour les voyageurs en Thaïlande.


Les mesures prises par Thaïlande Autrement pendant votre voyage

Les recommandations officielles qui sont faites aux voyageurs sont de se laver régulièrement les mains. Pour faciliter cette mesure d'hygiène pour nos clients, depuis début février, nous avons acheté des gels désinfectants que nous fournissons avec votre dossier de voyage à l'arrivée. La quantité fournie est suffisante pour plusieurs jours. Pour la suite, des gels sont disponibles également dans les vans de nos chauffeurs pour la partie centre-nord du pays.

Les autorités françaises considèrent que "le port du masque chirurgical par la population non malade afin d’éviter d’attraper la maladie ne fait pas partie des mesures barrières recommandées et son efficacité n’est pas démontrée". Les autorités thaïlandaises, elles, le recommandent. Pour laisser chacun libre de son choix, Thaïlande Autrement fournit également un masque chirurgical par personne dans le dossier de voyage.

En pleine haute saison, nous avons eu des clients sur place. Depuis le premier cas de coronavirus en Thaïlande le 13 janvier 2020, 133 adultes et enfants ont voyagé avec nous. Les séjours se sont déroulés tout à fait normalement, aucune visite ni activité n'ayant été empêchées. En Thaïlande, jusque courant mars, il n’y avait eu aucune fermeture de sites historiques, musées, parcs nationaux, etc.

Voir aussi le témoignage d'une touriste française en Thaïlande paru sur le magazine en ligne TourMag le 5 mars 2020.

Habitant en Thaïlande, toute notre équipe suit évidemment l’évolution quotidienne de la situation et continuera, autant que possible, à vous informer à travers cette page.

Thailande Autrement